La plage de Sainte-Anne du Portzic

(actualisé le )

Cette plage était très appréciée des Brestois qui s’y rendaient à pied. Là, on trouvait un lieu de culte matérialisé par la chapelle dédiée à Sainte Anne, un pardon marqué par de nombreuses festivités, une plage parmi les plus belles de la région, de nombreux restaurants et guinguettes qui lui donnaient un air de fête... et le petit bois, témoin des amours naissants.
Mais le site de Sainte Anne fut marqué par de grands travaux.
Tout d’abord, en 1947, démarrèrent les travaux de construction de la centrale électrique souterraine du Portzic, creusé à plus de 40 m de profondeur dans la falaise . Une nombreuse main-d’oeuvre y participa et beaucoup d’ouvriers en déplacement logeaient sur Saint Pierre : hôtels, pensions, restaurants faisaient le plein.
En 1967, on construisit ce qui devint plus tard IFREMER.
Puis, ce fut la construction de la digue pour les besoins d’Ifremer.Mais celle-ci, tout en créant un abri aux petits bateaux de plaisance, modifia la qualité de la plage.